Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
LE BLOG DE CYEK

Téléphone mobile : Le poids des opérateurs au Cameroun

9 Septembre 2010, 09:10am

Publié par François Bambou (LNE)

Des chiffres récemment publiés par l’Agence de régulation des télécommunications montrent que les deux principaux opérateurs du marché se talonnent et que le volume des utilisateurs du mobile est en hausse constante.Qui vaut quoi dans le monde des télécommunications au Cameroun ? en attendant que le ministère des Postes et Télécommunications publie les résultats de l’opération d’identification des abonnés qui devrait permettre d’avoir une idée nette du sommier des utilisateurs de téléphone mobile,l’Agence de régulation des télécommunication (Art) publie un état du marché au 31 décembre 2009

 

Des chiffres qui confirment la tendance, déjà connue, selon laquelle Orange et Mtn, les deux principaux opérateurs du mobile, contrôlent plus de 90% du marché et que, d’une manière générale, les Camerounais préfèrent le système prépayé. Même chez Camtel, originellement ancrée dans la téléphonie fixe, et qui développe depuis quelques années un produit mixte fixe-mobile, selon la norme Cdma baptisée « citiphone », le nombre d’abonnés post payé connait une augmentation significative, soit 7839 en valeur réelle et 11,73% en valeur relative, contrairement aux précédents trimestres caractérisés par une  régression continue.

Mtn leader en termes de nombre d’abonnés

Les campagnes de communication massive observées ces dernières années ne sont pas pour peu dans cette progression du parc des abonnés du segment prépayé, essentiellement des utilisateurs de Citiphone. A noter la norme Cdma a permis la prise en charge des flux Internet et c’est ainsi que beaucoup d’abonnés du prépayé à Camtel utilisent en réalité des puces de Citiphone pour avoir accès à Internet via un mode approprié. Ceci aurait permis d’accroître significativement le parc d’abonnés. Ainsi, souligne l’Art, l’augmentation est progressive les trois premiers trimestres et plus que proportionnelle au dernier trimestre, soit  une augmentation de 103783 en valeur réelle et 40,38% en valeur relative. En outre, le nombre d’abonnés prepaid constitue la quasi-totalité du parc d’abonnés Camtel en valeur relative 82,85% au 31 décembre 2009. Finalement, pour Camtel, l’année 2009 a été une année de grande moisson, puisque le parc d’abonnés total de cet opérateur historique du marché camerounais  réalise un bond matérialisé par une augmentation  en valeur réelle de 111 622, et  un taux de croissance qui passe de 6.38% à 34,47% au dernier trimestre, selon le rapport de l’Art.

La préférence des Camerounais pour la maitrise en amont de leur budget de communication est nettement perceptible dans la ventilation du type de client à Mtn, le leader du marché en termes de nombre d’abonnés. Commentaire de l’Art : « Le parc d’abonnés postpaid est quasi nul. Celui du prepaid se confond au parc total soit 99,16% ». Autant dire que la totalité des 4,36 millions d’abonnés de Mtn enregistrés au 31 décembre 2009 a choisi le système prepaid. Le parc d’abonnés est également en croissance ici, car comme le souligne l’Art, au dernier trimestre 2009, le parc de Mtn Cameroun connait une augmention de  178 335 abonnées malgré une légère baisse du  taux de croissance  de  4,29% à 4,26%. Cette augmentation est soutenue tout au long de l’année.

Orange gagne en parts de marché

Même scénario à Orange, où le parc total d’abonnés croit tout au long de l’année et augmente de 428626 au dernier trimestre, passant ainsi d’un taux de croissance de 10,64% à 13,3%. En gros, constate l’Art, tout au long de l’année, Orange gagne en parts de marché tandis que Mtn régresse progressivement en valeur relative : « En effet, la part de marché d’Orange a connu une hausse de 1.54%  et celle de Mtn une baisse de 2.53% au dernier trimestre. Pour Camtel, on observe une évolution presque constante les trois premiers trimestres, et au dernier, une hausse de 0.97%. » Toutefois, souligne le régulateur des secteurs des télécommunications au Cameroun, « malgré la baisse du taux de croissance de Mtn, cette compagnie détient la plus grande part de marché, 4 364 120 abonnés en valeur réelle, soit 51,71% en valeur relative, suivi de Orange, avec 3 640 000, soit 43,13% et une part marginale revient à Camtel avec 435 413 abonnés et 5,16%. En somme, la téléphonie mobile influence de manière significative le marché global, 8 004 120 sur 8 439 533 du parc global, soit 94,84%. La quasi-totalité de la demande est en  prepaid, 8 292 227 d’abonnés, soit 98,25% du parc total ». Ces tendances devraient être confirmées par les résultats de la campagne d’identification  des abonnés menées l’année dernières.

Au-delà des indications de ce rapport qui se garde bien de parler du chiffre ‘affaire et des résultats des concessionnaires de téléphonie au Cameroun, cette forte croissance dans le secteur des télécommunications, se traduit, tant pour l’Etat que pour les opérateurs, en terme de gains plantureux : en dix ans, c’est une  véritable manne que les deux principaux opérateurs de téléphonie mobile ont versé dans les caisses de l’Etat. Entre 1999 et 2009, Mtn et Orange ont payé 485 milliards F CFA en termes d’impôts et de taxes diverses, en plus des 23,5 milliards, représentant 2% de leur chiffre d’affaires, versés au Fonds spécial des télécommunications. De surcroît, ces compagnies consacrent 1% de leur chiffre affaires au financement du système étatique de régulation, et à la location des spectres de fréquences. On parle de près de 600 milliards investis depuis l’ouverture du marché des télécoms au Cameroun aux opérateurs privés.

De manière générale, le parc d’abonnés est passé de 6 420 199 abonnés en fin 2008 à 8 439 533 en fin 2009, soit une hausse de 2 019 334 unités et un taux de croissance de 31,45%. Plus précisément, fait remarquer un fonctionnaire du ministère des Postes et Télécommunications, il y avait 5 000 mobiles phones au Cameroun début 2000. Il y en a 8.000.000 environ aujourd’hui, 100.000 téléphones fixes et 250.000 « Citiphones ». En 2007 déjà, les deux principaux opérateurs totalisaient près de 60 milliards F Cfa de bénéfices.

 

Parts de marché évolutives des concessionnaires de téléphonie au cours de l’année 2009 au Cameroun

                          31 MARS        30 JUIN          30 SEPTEMBRE        31 DECEMBRE     
                              2009              2009                       2009                              2009
   

 CAMTEL        286 829           304352                     323791                      435413           

                          (4,20%)           (4,21%)                   (4,19%)                     (5,16%)
 

 MTN               3823590          4013448                    4185785                    4364120         

                        (56,01%)         (55,58%)                   (54,21%)                  (51,71%)
 

 ORANGE       2716200          2902453                      3211374                  3640000         

                        (39,78%)        (40,19%)                    (41,59%)                  (43,13%)
 

 Total              6826619          7220253                     7720950                       8439   

 Source : ART

 

Commenter cet article