Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
LE BLOG DE CYEK

Présidentielle 2011 au Cameroun : "recours irrecevables"

19 Octobre 2011, 18:24pm

Publié par Cyrille Ekwalla via AFP

La Cour suprême du Cameroun a rejeté mercredi huit des 18 recours de candidats en annulation totale ou partielle de la présidentielle du 9 octobre.

L'audience a suspendu ses travaux vers 16h00 (15H00 GMT) et devait les reprendre en début de soirée.

La Cour a jugé la majorité de ces requêtes "irrecevables" et doit, dès la reprise de ses travaux, examiner 10 autres recours dont neuf du Social Democratic Front (SDF), le principal parti d'opposition.

"La messe était dite bien avant l'ouverture de l'audience. Il n'y aura aucune annulation. La Cour suprême est au garde-à-vous", a accusé Hilaire Zipan, porte-parole du député et candidat du Mouvement progressiste (MP) Jean-Jacques Ekindi dont la requête a été déclarée "irrecevable".

"Nous osons croire que la communauté internationale sera d'un apport capital pour rétablir l'équité au Cameroun parce qu'à l'intérieur du pays, nous ne voyons plus trop d'issue", a ajouté M. Zipan.

"Peu après avoir quitté la salle d'audience, M. Ekindi a refoulé un agent d'Elecam (Elections Cameroon, la commission électorale) qui venait lui remettre une carton d'invitation à la cérémonie de proclamation des résultats" qui seront publiés vendredi, de même source.

Un autre candidat, Bernard Muna, avait quitté précocement la salle alors qu'il venait de recevoir un carton d'invitation identique, a constaté un journaliste de l'AFP.

"Si la Cour nous adresse déjà des invitations, cela signifie qu'elle a décidé de ne pas annuler la présidentielle (alors que l'examen des recours n'est pas terminé). Tout avait déjà été programmé", avait-t-il estimé en fin de matinée.

Le leader du SDF John Fru Ndi et six autres candidats avaient indiqué qu'ils rejetaient par avance les résultats de la présidentielle qui seront proclamés vendredi.

L'opposition dénonce des fraudes "massives" et accuse M. Biya, 78 ans, au pouvoir depuis 1982 d'avoir verrouillé le système électoral à son avanta

Commenter cet article