Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
LE BLOG DE CYEK

Lions Indomptables du Cameroun : Javier Clemente s’explique

13 Octobre 2010, 07:24am

Publié par Cyrille Ekwalla via Nana P. Sabin (LNE)

Clemente-Javier.jpgPour son premier match en terre camerounaise depuis son recrutement comme entraineur national sélectionneur des Lions indomptables de football, Javier Clémente a gardé un mauvais souvenir de son séjour dans la partie septentrionale du triangle national. Depuis sa résidence espagnole où il s’est immédiatement retiré après le match nul 1 but partout concédé aux Léopards du Congo, dans le cadre des éliminatoires de la Can 2012, Javier Clemente a tenté d’expliquer la prestation médiocre des Lions par le climat très chaud de Garoua, la psychose de l’épidémie du cholera et le rajeunissement de l’équipe fanion du Cameroun qui, selon le technicien basque, ont toujours fait sa force. « Nous avons été surpris par plusieurs choses et le Cameroun a joué sans tous ceux qui le rendaient si grand dans le football mondial. »

 

L’ancien sélectionneur de la Roja fait savoir qu’il n’a pas oublié que son devoir c’est de qualifier le Cameroun pour la phase finale de la Can 2012 qui aura lieu conjointement en Guinée équatoriale et au Gabon. Il envisage à son tour de renouveler l’équipe du Cameroun avant le rendez-vous de mars 2011 contre la sélection des Lions de la Téranga. Le Sénégal est le grand rival du Cameroun dans le groupe E pour l’obtention de l’unique ticket qui ouvre directement les portes de la phase finale. « Ce sera un morceaux dure car le Sénégal a de nombreux joueurs pétris d’expérience internationale » a avertie Javier Clémente.

Alex Song bientôt de retour?

Avant l’expédition de Dakar, fin mars prochain, l’entraineur basque du Cameroun a annoncé deux regroupements en Europe pour préparer la bataille presque décisive de la capitale sénégalaise.
Le 17 novembre est la prochaine date Fifa réservée aux matches amicaux. Le staff technique des Lions indomptables a programmé un regroupement de joueurs en Europe, ponctué d’un match amical. Si le lieu et l’adversaire restent à déterminer par la Fédération camerounaise de football (Fecafoot), Javier Clémente entend convoquer à cette occasion de nouveaux visages dans la tanière. « J’ai confectionné une liste d’attente pour le regroupement du 17 novembre. Elle sera bientôt publiée et vous verrez qu’il y a de nouveaux joueurs », a-t-il affirmé lors de son récent séjour à Yaoundé.

 

Le technicien espagnol a par ailleurs indiqué que jusqu’ici, il n’était qu’un simple observateur dans la tanière, laissant ainsi aux bons soins de ses adjoints la sélection des joueurs. Un collaborateur de Clemente a fait savoir qu’à la faveur du prochain regroupement des Lions en Europe, on pourrait noter le retour de certains cadres, à l’instar du milieu d’Arsenal Alexandre Song, banni de la tanière au lendemain de la débâcle des Lions au Mondial 2010


Dans un entretien paru lundi au journal espagnol El Païs, l’entraineur des Lions indomptables tente d’expliquer la prestation médiocre de son équipe samedi, à Garoua.La Dtn adresse un rapport critique au ministre des Sports.

En l’absence du directeur technique national, ses adjoints de retour de l’expédition de Garoua où ils ont vu jouer les Lions contre la RD Congo, ont pondu une analyse critique et dressé une situation alarmante dans la tanière.Jean Manga Onguéné, le tout nouveau directeur technique national du Cameroun, séjourne depuis une semaine en Tunisie. Il s’y est rendu pour s’imprégner de l’expérience tunisienne dans le domaine du management d’une direction technique. Le Ballon d’or africain 1980 va quitter la Tunisie pour l’Egypte, où il doit prendre part ce jour, jusqu’à 15 octobre, à un symposium co-organisé conjointement par la Fifa et Caf sur l’analyse technique et tactique de la coupe du monde Afrique du Sud 2010. La prestation des sélections africaines présentes au pays de Nelson Mandela sera particulièrement passée au crible. Les Lions indomptables du Cameroun seront représentés par leur sélectionneur, Javier Clemente, et son adjoint, François Omam-Biyik.

Les adjoints au directeur technique national, Jean Paul Akono, Etienne Sockeng et Robert Atha, ne se sont pas tourné les pouces au quartier Omnisport de Yaoundé, où ils squattent les bureaux de la Fifa depuis leur recrutement. Samedi, ils étaient à Garoua pour voir jouer les Lions indomptables devant les Léopards de la République démocratique du Congo, dans le cadre de la 2ejournée des éliminatoires de la Can 2012. Match sanctionné par un nul décevant d’un but partout.

De retour dans la capitale, le trio des adjoints s’est réuni lundi pour pondre leur analyse technique de la rencontre. « Il est clair que l’encadrement technique des Lions a manqué d’inspiration. En situation de match, l’équipe a été mal managée et les remplacements pas du tout judicieux », ont-il remarqué. Ceci est consigné dans un rapport qui sera porté à la connaissance de Michel Zoah, le ministre des Sports et de l’Education physique, ce mercredi 13 octobre, « sauf changement de calendrier, compte tenu de ce que le patron va de réunion en réunion à l’approche de la finale de la coupe du Cameroun », a indiqué un proche collaborateur de Michel Zoah.

Dans le même rapport, il est relevé, pour être dénoncée, l’attitude de Javier Clémente depuis qu’il a pris ses fonctions. « On n’a pas senti sa présence lors du match de Garoua, fait remarquer un membre de la Dtn. Pis, après chaque match, il est porté disparu parce que pressé de retourner chez lui, en Espagne. Nous exigeons donc qu’il soit présent à Yaoundé les lendemains des matches des Lions, afin de prendre part aux séances d’autocritique qui visent à corriger les erreurs et améliorer la performance de notre sélection. » La présence dans la tanière, à Garoua, des joueurs en chômage sans clubs et des joueurs eternels remplaçants dans leurs clubs professionnels, au détriment de certains internationaux qui jouent régulièrement, est une anomalie que la direction technique se propose de corriger. Pour cela, elle souhaite participer à l’élaboration de nouveaux critères de convocation des joueurs pour la sélection nationale fanion et de superviser les programmes de travail des stages des Lions.

Reste maintenant à savoir si le ministre des Sports va accorder une suite favorable à leur requête quand on sait qu’au moment de les installer, il avait été clairement indiqué, dans leur cahier de charges, que la direction technique nationale n’avait aucun droit de regard sur la sélection nationale fanion. « A un enseignant qui a donné des cours et formé des enfants, vous ne pouvez pas lui dire au finish, au moment de l’évaluation, qu’on l’écarte de cette évaluation. Je pense donc que ça été mal dit ce passage du cahier de charges qui nous interdit un droit de regard sur la sélection fanion. Ça me semble une incongruité, parce que l’équipe nationale senior est l’aboutissement de notre travail à la direction technique nationale. Que nous n’ayons pas de droit de regard sur les joueurs que nous avons eu à former de la base jusqu’au sommet, ça résonne très mal. J’ai la nette conviction qu’on le rectifiera. De toutes les façons, on ne peut ne pas le faire », avait dénoncé l’imprévisible Jean Paul Akono

Commenter cet article