Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
LE BLOG DE CYEK

Le Canada envisage de quitter le Cameroun ....

15 Novembre 2010, 15:15pm

Publié par Cyrille Ekwalla

Quelques semaines après avoir perdu un vote crucial pour un siège au Conseil de sécurité des Nations unies, le gouvernement canadien dirigé par le conservateur Stephen Harper, est aux prises avec une démarche diplomatique qui pourrait endommager davantage son influence sur la scène mondiale.

 
stephen-harper-copie-1.jpgSelon le Globe & Mail (Quotidien anglophone canadien), le gouvernement envisage la fermeture de plusieurs ambassades du Canada en Afrique. Parmi celles-ci, on cite les représentations au Cameroun, mais aussi en Zambie et en Tunisie Une initiative qui a tout de suite provoqué une levée de boucliers parmi les tenants d’une forte présence canadienne en Afrique. À ce jour, le Canada ne compte que 21 ambassades en Afrique et ces fermetures, si elles s’avèrent, représentent jusqu'à un cinquième de ses postes diplomatiques sur le continent.

 

Le gouvernement Harper se voit aujourd’hui accusé de négliger l'Afrique à un moment où les relations entre le Canada et l'Afrique sont tendues, surtout après l’échec du Canada lors du vote pour un siège au Conseil de sécurité, n’ayant pas réussi à rallier les pays africains autour de lui. Si cela se produit, la fermeture des ambassades en Afrique pourrait coïncider  avec l'ouverture de nouvelles ambassades ou des bureaux commerciaux dans les régions dites « prioritaires » comme l'Asie et l'Amérique latine. Le gouvernement Harper a porté récemment une grande partie de son attention sur les pays émergents à revenu intermédiaire dans ces deux régions, et qui sont considérés comme des partenaires commerciaux plus intéressants pour le Canada.

Il faut signaler que Ottawa a déjà fermé plusieurs ambassades et consulats en Afrique ces dernières années, y compris ceux au Malawi, le Gabon, la Guinée et du Cap, Afrique du Sud. Si les dernières fermetures sont approuvées, le Canada serait représenté dans moins d’un tiers des 53 pays africains. En comparaison, le Brésil a des ambassades dans la moitié environ des pays de l'Afrique.

« Ce sera un jour  triste si ces rumeurs sont vraies » dit Lucien Bradet, président du Conseil Canadien pour  l'Afrique, la principale association d'entreprises et organisations canadiennes ayant des intérêts en Afrique. "Nul doute que nous assistons à une « Out of Africa "strategy", a-t-il dit. «Nous coupons de plus en plus des ponts entre l'Afrique et nous-mêmes. Ce qui ne peut que faire douter de la sincérité des déclarations d'amitié du Canada à l'Afrique. "
Des relations Canada-Afrique qui sont tendues depuis par la décision l'année dernière d’éliminer huit pays africains sur la liste prioritaire de l'aide étrangère canadienne. Et par la suite, lorsqu’il y a eu récemment le vote pour attribuer de nouvelles places au Conseil de Sécurité de l’Onu, de nombreux pays africains n’ont pas soutenu la candidature canadienne


En réponse au député Mauril Bélanger du parti Libéral (opposition officielle) qui lui demandait de confirmer ou d’infirmer cette rumeur, Lawrence Cannon, Ministre des Relations Extérieures a eu cette réponse : "Nous regardons en permanence où nous pouvons servir le mieux les intérêts canadiens à l'étranger (...) De nouveaux postes s'ouvrent, d'autres sont fermés. Nous le faisons en toute connaissance de cause pour défendre les intérêts du Canada"

 
Stephen Lewis, ancien ambassadeur du Canada auprès des Nations Unies et ancien émissaire de l'ONU sur le sida en Afrique, a déclaré n'être pas surpris par la fermeture possible de plusieurs ambassades en Afrique. "Cela va susciter d'autres dommages à la réputation du Canada, a-t-il dit …"mais après avoir perdu le siège du Conseil de sécurité, le Canada se soucie sans doute encore moins sur ce que l'Afrique pourrait croire."

 

Source : Globe & Mail (Edition du 10 novembre 2010)

 

Commenter cet article