Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
LE BLOG DE CYEK

Jean-Paul Akono accusé d’indiscrétion

21 Octobre 2010, 06:33am

Publié par Cyrille Ekwalla via Ateba Biwole (Le Jour)

jean-paul-akono.jpgLe directeur technique national a été pointé du doigt hier, comme celui qui sème le trouble au sein de l’équipe nationale.

Les déclarations de Jean-Paul Akono, le directeur technique national-adjoint dans les colonnes du journal français L’Equipe lundi dernier ne cessent de faire frémir l’encadrement technique de l’équipe nationale de football.

Critiquant Javier Clemente, l’entraîneur des Lions Indomptables, il affirmait : « Nous traversons une grave crise au niveau du management. On n'a pas senti sa [Clemente, ndlr] présence lors du match de Garoua. Après chaque rencontre, il est porté disparu, parce que pressé de rentrer chez lui en Espagne. Nous exigeons donc qu'il soit présent à Yaoundé les lendemains des matches des Lions, afin de prendre part aux séances d'autocritique qui visent à corriger les performances de notre sélection ».

Ces propos ont eu le dont de faire de Javier Clemente une cible de la presse française et espagnole. Ce qui n’a pas manqué de susciter des réactions. Certaines allant jusqu’à parler du limogeage de Javier Clemente, suite au nul des Lions Indomptables (1 – 1) le 9 septembre dernier à Garoua. Après avoir rappelé Javier Clemente à l’ordre hier, Michel Zoah, le ministre des Sports et de l’Education physique a appelé Jean-Paul Akono à « avoir de la réserve », selon certaines sources dans l’encadrement de l’équipe nationale de football.

« Je crois qu’Akono a manqué une occasion de se taire. Tout ce qu’il a dit n’a eu pour mérite que de nuire au fonctionnement de l’équipe, révèle notre source », nous a indiqué l’un des entraîneurs de l’équipe nationale. Les mêmes sources indiquent que Clemente a manifesté son mécontentement au cours de la réunion d’hier avec le ministre des Sports. Le technicien espagnol a demandé à Akono de lui adresser directement ses reproches, plutôt que de les divulguer dans la presse comme cela a été le cas cette semaine.  Joint au téléphone hier soir, Jean-Paul Akono n’a pas souhaité s’exprimer : «Désolé, je regarde le match », a-t-il indiqué au reporter du Jour.

Commenter cet article