Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
LE BLOG DE CYEK

Henri Konan Bédié adresse ses voeux !

27 Décembre 2010, 17:02pm

Publié par Cyrille Ekwalla

HKB_Confpresse-20-3--20-Large-.jpgHenri Konan Bédié, l'ancien président ivoirien et candidat malheureux de l'élection présidentielle (éliminé à l'issue du 1er tour) a adressé ses voeux de nouvel an aux ivoiriennes et ivoiriens en ce 27 décembre 2010. 

"Les lampions de l’année 2010  vont s’éteindre  dans quelques heures, avec un sentiment d’amertume et de grande déception  pour les Ivoiriens dans leur ensemble.

Cette année va s’achever avec son cortège de morts, du fait de la barbarie de ceux qui ont décidé de se maintenir au pouvoir par la force, malgré le verdict des urnes. Je voudrais m’incliner respectueusement devant la mémoire de nos sœurs et nos frères, militants du PDCI-RDA et du RHDP, qui ont perdu la vie à l’occasion de ces consultations électorales.

Je dis à ceux qui ont perdu un parent, de  s’armer  de courage et de garder espoir, car leur sacrifice ne sera pas vain.

Certes, malgré les obstacles réels ou artificiels créés par  Laurent Gbagbo, les élections  attendues depuis 2005, ont pu  se tenir, donnant les résultats à la mesure de ce qui était attendu par la  majorité du peuple ivoirien.

Or, voilà qu’après les déclarations sur l’honneur  et devant le monde entier de respecter les résultats sortis des urnes, Laurent Gbagbo, à l’aide d’arguments juridiques contestés par les spécialistes en la matière, continue de  jeter la confusion dans l’esprit des Ivoiriens. Tout en se sachant battu dans les urnes, il se déclare élu, et comble d’ironie, crée une  situation unique  qui fait de notre pays, le seul au monde à être géré par  deux présidents, deux premiers ministres et deux gouvernements.

Il va de soi qu’il s’agit là d’une situation qui ne peut perdurer et tout doit être mis en œuvre pour un retour rapide à la normalité.

En effet, alors que Gbagbo et son camp se battent pour ce qu’ils considèrent comme «  leur » pouvoir, la situation du pays, déjà mauvaise, empire chaque jour davantage.

Au plan économique, la Côte d’Ivoire est toujours en crise ; une crise aggravée par la mauvaise gestion, la gabegie et la corruption à grande échelle. La revendication intempestive de Laurent Gbagbo à occuper le fauteuil présidentiel, accompagnée de la violence qui est désormais sa marque de commerce, a fait fuir ou délocaliser les entreprises qui avaient accepté de continuer à vivre ici, compliquant davantage une situation déjà intenable.

 Au plan social, la situation de notre pays s’est aggravée et les refondateurs sont obligés aujourd’hui de constater les faits : la Côte d’Ivoire s’est appauvrie de façon incroyable et  cette précarité a dépassé le seuil du tolérable. Ils sont rares, aujourd’hui, les Ivoiriens qui peuvent s’offrir  plus d’un repas par jour. Les visites que j’ai effectuées à l’intérieur du pays m’ont édifié sur les conditions de vie de nos paysans, tant la paupérisation a atteint des niveaux jamais égalés.

Il est tout simplement  honteux que notre pays qui était jusqu’ici un modèle de développement harmonieux en Afrique, soit ramené, en l’espace d’une dizaine d’années, au rang d’une république bananière, du fait d’une gestion scabreuse, par des mains inexpertes et incompétentes.

Je veux profiter de l’occasion qui s’offre à moi pour remercier la communauté internationale pour son implication dans la résolution de cette  crise. Je veux  singulièrement remercier la France, les Etats Unis d’Amérique, l’Organisation des Nations Unies, l’Union européenne, l’Union Africaine et la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest.

Aux militants du PDCI-RDA, aux militants du RHDP,  à nos frères de la sous-région  et à tous ceux qui nous ont fait l’amitié de vivre avec nous depuis des décennies, je souhaite une bonne et heureuse année 2011.Que cette année nous apporte la paix, la sécurité et le retour de notre pays dans le concert des nations.

 Bonnes et joyeuses  fêtes  de fin  d’année à tous.

Henri Konan Bédié                                                                                     
Président du PDCI-RDA

(c) Abidjan.net

Commenter cet article