Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
LE BLOG DE CYEK

Cameroun-Présidentielle 2011 : Les Gouverneurs au pas .

12 Septembre 2011, 22:25pm

Publié par Jocelyne Ndouyou-Mouliom (Cameroon-Tribune)

GouverneursOn les pensait sur la touche en ce qui concerne le processus électoral dans notre pays, depuis la création d’Elections Cameroon (Elecam). Mais au terme de leur 2e conférence semestrielle de l’année, on comprend que, plus que jamais, les gouverneurs ont un important rôle à jouer pour que se déroule dans un climat de calme, de paix et de sérénité totale. Et même si Marafa Hamidou Yaya, ministre d’Etat, ministre de l’Administration territoriale et de la Décentralisation a saisi l’opportunité de la clôture de cette rencontre vendredi 9 septembre dernier pour féliciter les autorités administratives pour tout le travail abattu dans ce sens, il les engage à une triple vigilance en cette période électorale : « Accrue, extrême et de tous les instants », parce que, à l’approche du scrutin, des actes de provocation, des velléités de perturbations et des menaces de déstabilisation peuvent se multiplier.

Le ministre d’Etat, Minatd a d’ailleurs insisté sur les domaines qui devront retenir le plus l’attention des « chefs de terre ». En rapport avec la période électorale, les gouverneurs et leurs collaborateurs devront assurer la couverture des réunions et autres meetings des partis politiques dès l’ouverture de la campagne électorale. Ils devront également veiller à l’encadrement sécuritaire de tous les candidats. « Je vous prescris d’ores et déjà de leur accorder, le moment venu, un traitement égalitaire », a martelé Marafa Hamidou Yaya. Il a par ailleurs invité les autorités administratives à garantir un accompagnement sécuritaire aux observateurs électoraux.

En cette période plus qu’avant, les gouverneurs doivent aussi se pencher sur le flux migratoire au niveau des frontières internationales, des grandes agglomérations et des zones sensibles, mais aussi sur le suivi des activités de sociétés privées de gardiennage, des magasins de ventes d’armes et de munitions, ainsi que des fabriques d’armes artisanales.

La cérémonie de clôture de cette conférence semestrielle a également été l’occasion de remettre des distinctions honorifiques à deux gouverneurs de région. En effet, au titre du 20 mai 2011, Joseph Beti Assomo de l’Extrême-Nord et Adolphe Lele Lafrique de l’Est ont chacun été élevés au grade de commandeur de l’Ordre national de la valeur. Comme une invite à plus d’ardeur au travail. Travail qui implique aussi la désignation, dans les délais, des représentants de l’administration au sein des commissions mixtes électorales. Lesquelles commissions, selon le ministre d’Etat, sont le « gage certain de la transparence du processus électoral et le présage sérieux de l’acceptation du verdict des urnes et de la préservation de la paix sociale après les consultations électorales. »

 

Commenter cet article