Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
LE BLOG DE CYEK

Marketing ethnique: le pouvoir d’achat accru des minorités canadiennes

27 Octobre 2014, 07:16am

Publié par Cyrille Ekwalla

Marketing ethnique: le pouvoir d’achat accru des minorités canadiennes

Le Canada est un des pays occidentaux les plus diversifiés culturellement avec un peu plus de 20% de ses habitants qui sont nés à l’étranger. En 2031, ils seront 25% dans cette situation. Au Québec, ils sont 55 000 annuellement à déposer leurs valises. Cette masse, devenue critique après plusieurs décennies de politiques libérales en matière d’immigration, est aujourd’hui plus riche et encline à consommer. Un segment marketing à investir, finalement !

Dans un rapport de la firme de recherche Environnics, on affirme que les deux principaux groupes ethniques issus de l’immigration récente – Chine et Asie du Sud-Est – ont été responsables de 9% de toutes les dépenses de consommation au Canada en 2013.

Alors que la consommation de ces deux groupes, avec une croissance respective de 5% et 9%, dépasse largement la moyenne canadienne de 2%, les chercheurs de eMarketer ont comparé, pour les principaux groupes ethniques minoritaires, la croissance de leur pouvoir d’achat avec celle de la majorité blanche.

Leur constat indique que la consommation a connu, entre 2008 et 2013, une fulgurante progression dans les communautés arabe (+104%), latino (+103%), d’Asie du Sud-Est (+76%), noire (+55%), chinoise (+40%) et autres minorités (+78%).
À titre comparatif, la consommation dans les communautés blanches a progressé de 13% durant la même période étudiée.

Le Québec

Au Québec, où on favorise l’immigration économique dans 7 cas sur 10, les pays suivants sont ceux qui composent la majorité du contingent annuel des nouveaux arrivants: la Chine (avec 10%), la France (9,3%), Haïti (8,6%), l’Algérie (6,5%) et le Maroc (6,3%).

En termes quantitatifs, les communautés noires forment le contingent minoritaire le plus important avec plus de 270 000 personnes. Suivent les Arabes avec plus ou moins 167 000 citoyens et les Latinos (Amérique du Sud, Amérique centrale et Caraïbes) avec 120 000 représentants.
Les Chinois et citoyens originaires de l’Asie du Sud-Est, avec grosso modo 85 000 ressortissants respectifs, suivent d’assez loin. 

Pour le marketeur allumé, ces variables, combinées à l’analyse de données comportementales plus précises sur ces communautés (valeurs, attitudes, etc.), pourraient lui permettre d’ouvrir des marchés de niche très stimulants dans les années à venir.


Source : Isarta

Commenter cet article