Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
LE BLOG DE CYEK

Canada : René Cremonese, nouveau Haut-Commissaire du Canada au Cameroun

27 Octobre 2014, 07:35am

Publié par Cyrille Ekwalla

Canada : René Cremonese, nouveau Haut-Commissaire du Canada au Cameroun

Le 19 septembre dernier, le ministre canadien des Affaires étrangères John Baird a procédé à un certain nombbre de changements au sein des représentations diplomatiques et consulaires du Canada à l'étranger. Au Cameroun, René Cremonese, nouveau Haut-Commissaire va présenter ses lettres de créances sous peu.
 

M. René Cremonese a commencé sa carrière au ministère des Affaires extérieures en 1987 à titre d’agent de liaison au Bureau de gestion des sommets. Depuis, il a occupé divers postes au sein du Ministère des Affaires Etrangères, et ses fonctions ont principalement porté sur la région de l’Asie/Océanie. 
 

À Ottawa, M. Cremonese a été conseiller ministériel en matière de politiques au Bureau du secrétaire d’État (Asie-Pacifique), directeur de la Direction des programmes de sensibilisation et des communications électroniques, gestionnaire de l’équipe responsable de la promotion et des communications à la Direction de la politique des sommets du G-8 et du G-20 et directeur de la Planification, de la Promotion des intérêts et de l’Innovation.
 

À l’étranger, M. Cremonese a exercé les fonctions de deuxième secrétaire (affaires politiques) à Manille, de conseiller (affaires politiques) à Jakarta et de haut-commissaire adjoint à Canberra. Avant sa nomination au Cameroun (conjointement avec la république du Gabon), il était actuellement dirigeant principal adjoint de l’information et directeur exécutif de la Direction des services aux clients et de la gouvernance de la GI/TI. 
M. Cremonese succède à Benoît-Pierre Laramée, nommé au Cameroun le 15 août 2011.

Doit-on y lire un changement d'orientation dans la présence du Canada ? La question se pose dans la mesure où, René Cremonese, le nouveau Haut-Commissaire est spécialiste en affaires politiques, contrairement à son prédecesseur, Benoît-Pierre Laramée, dont la formation et les postes occupés sont orientés vers le mondes des affaires. On peut aisément penser que dans le redéploiement géostratégique des puissances en Afrique, et notamment en Afrique centrale, le Canada ne souhaite pas jouer un rôle, uniquement de second plan. 

 

Commenter cet article